Soutenance de thèse de M. Marc JAILLOT Laboratoire CERGAM

Le Bureau des Études Doctorales

a le plaisir de vous informer que

Monsieur Marc JAILLOT

doctorant au laboratoire du « Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion » CERGAM
rattaché à l’école doctorale 509 « sociétés méditerranéennes et sciences humaines »,
sous la direction de Madame Véronique BON, maître de conférences-HDR à l’université de Toulon,
soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en « Sciences de gestion », sur le thème suivant :

« La créativité entrepreneuriale, construction d’une interprétation raisonnée de la créativité au sein des PME »

Mardi 4 décembre 2018 à 14h30 à l’université de Toulon, Campus Porte d’Italie, 70 rue Roger Devoucoux, bâtiment COUDON, salle CO 315.

devant un jury composé de :

Madame Marie-Christine CHALUS-SAUVANNET, Professeure des universités à l’Université Jean Moulin à Lyon, rapporteur,
Monsieur Alain FAYOLLE, Professeur distingué à emlyon business school, rapporteur,
Madame Sandrine BERGER-DOUCE, Professeure de l’Institut Mines Télécom - HDR à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne, suffragant,
Monsieur Alain LACROUX, Professeur des universités à l’Université de Valenciennes, suffragant,
Monsieur Vincent CHAUVET, Professeur des universités à l’Université de Toulon, suffragant,
Madame Véronique BON, Maître de conférences-HDR à l’Université de Toulon.

Résumé :
Cette recherche a pour objectif de de mieux comprendre le phénomène de créativité en situation entrepreneuriale. Elle propose une nouvelle théorie pour expliciter le phénomène de créativité entrepreneuriale. Une recherche exploratoire a été menée auprès d’entrepreneurs de PME non microentreprises situées en France métropolitaine et ultramarine. Ce travail s’inscrit dans une démarche interprétativiste de type théorie enracinée (Glaser et Strauss, 1967). Sur la base d’entretiens et d’observations non participantes, nous avons analysé des situations entrepreneuriales auxquelles se trouvaient confrontés des entrepreneurs de PME. L’approche issue de la sociologie de la traduction (Callon et Latour, 1981) nous a permis de mener une interprétation raisonnée de ces situations entrepreneuriales. Les résultats permettent d’identifier les constituants de la créativité entrepreneuriale et de comprendre comment celle-ci s’opère au sein des PME non microentreprises. Cette recherche nous a permis de définir la créativité entrepreneuriale comme un phénomène de construction de connaissances, distinct de l’innovation, dont l’objet est situé dans un espace de créativité spécifique, plus ou moins ouvert, au sein duquel des acteurs humains, non humains et hybrides sont en relation. Notre théorie permet d’identifier la nature et la fonction de l’objet de créativité, ainsi que les modalités qui caractérisent les acteurs en relations et l’espace de créativité. Le niveau d’ouverture de ce dernier prédétermine la réflexion et l’action de l’entrepreneur et cela constitue une des applications managériales proposées dans cette recherche.

Abstract :

ENTREPRENEURIAL CREATIVITY
Construction of a Reasoned Interpretation of Creativity in SMEs

This research aims to better understand the phenomenon of creativity in an entrepreneurial situation. It proposes a new theory to explain the phenomenon of entrepreneurial creativity. Exploratory research has been conducted with entrepreneurs from non-microenterprise SMEs located in metropolitan and overseas France. This work is part of an interpretative approach of the Grounded Theory (Glaser and Strauss, 1967). Based on interviews and non-participant observations, we analyzed entrepreneurial situations faced by SME entrepreneurs. The approach stemming from the Sociology of Translation (Callon and Latour, 1981) allows us to conduct a reasoned interpretation of these entrepreneurial situations. The results make it possible to identify the constituents of entrepreneurial creativity, and to understand how it operates within non-microenterprise SMEs. This research allows us to define entrepreneurial creativity as a knowledge-building phenomenon distinct from innovation. The object of which is located in a, more or less open, specific creativity space, in which human actors, non-human actors and hybrids are related. Our theory makes it possible to identify the nature and the function of the object of creativity, as well as the modalities which characterize the actors in relations and the creativity space. The level of openness of the latter predetermines the reflection and action of the entrepreneur and this is one of the managerial applications proposed in this research.