Soutenance de thèse de Madame Cécile GHIENNE

Le Bureau des Études Doctorales

a le plaisir de vous informer que
Madame Cécile GHIENNE

doctorante au laboratoire BABEL - EA 2649,
rattachée à l’école doctorale 509 « Sociétés méditerranéennes et sciences humaines »,
sous la direction de Madame Michèle MONTE, professeure des universités à l’université de Toulon,
soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat « sciences du langage – linguistique » sur le thème suivant :

« L’opération de suppression comme indice de compétences dans des réécritures de textes narratifs de CM2 et de 6e »,

vendredi 05 juillet 2019 à 14h00 à l’université de Toulon, campus de La Garde, bâtiment K, Amphi K020,

devant un jury composé de :

Madame Claudine GARCIA-DEBANC, professeure des universités, ESPE Midi-Pyrénées - Université de Toulouse II, rapporteur,
Madame Marie-Noëlle ROUBAUD, maître de conférences HDR, ESPE - Aix-Marseille Université, rapporteur,
Madame Marie-Laure ELALOUF, professeure des universités, Université de Cergy-Pontoise, suffragant,
Madame Martine SAGAERT, professeure émérite, Université de Toulon, suffragant,
Monsieur Jacques DAVID, maître de conférences, Université de Cergy-Pontoise, suffragant,
Madame Michèle MONTE, professeure des universités à l’université de Toulon, directrice de thèse.

Résumé :

Cette recherche, menée dans deux établissements, m’a permis de constituer un corpus de textes d’élèves de CM2 et de 6e, accompagnés de leurs brouillons ou autres états intermédiaires, qu’ils aient été exigés ou non des enseignants. A partir de la méthodologie de la critique génétique, une base de données a été créée afin de recenser les quatre opérations du brouillon de certains élèves (ajouts, suppressions, remplacements et déplacements). L’étude propose ensuite une analyse plus détaillée de l’opération de suppression. Alors que dans les précédentes recherches, l’opération de suppression reste encore majoritairement associée à un désaveu ou à un échec dans les copies des élèves, les analyses quantitative et qualitative de cette thèse permettent d’envisager la suppression comme le fruit d’une véritable stratégie engagée par l’élève. La thèse met en évidence des exemples de suppressions qui montrent une acquisition de compétences langagières et textuelles (orthographe, mise en page, syntaxe phrastique et construction de la référence). Certaines suppressions révèlent une adaptation des élèves aux normes scolaires (normes liées au genre narratif, éléments caractéristiques des descriptions, écriture des dialogues, commentaires métadiscursifs). D’autres suppressions modifient l’univers référentiel de l’élève (cohérence textuelle, mise en scène des personnages, points de vue). Enfin, des dispositifs pédagogiques de relectures par les pairs ont été mis en place dans les classes afin d’étudier d’une part les conseils de suppressions émis par les pairs et d’autre part l’impact de ces remarques dans les réécritures des élèves.

Abstract :

Deletions as an indicator of competence in the rewriting of narrative texts of fifth and sixth grade pupils

This work, conducted in two schools, enabled me to establish a corpus of pupil texts (fifth and sixth grades), composed by drafts and other intermediate versions, demanded or not by the teachers. Using a genetic criticism methodology, a database has been created in order to make an inventory of the four textual alterations (additions, deletions, substitutions and transpositions) of some pupils. Whereas previous studies have mostly associated deletions in pupil texts with a failure, quantitative and qualitative analyses performed in the present thesis suggest that deletions may reflect a genuine strategy. The thesis highlights examples of deletions that show an acquisition of linguistic and textual proficiencies (spelling, page settings, sentence structure and the elaboration of reference). Some deletions reveal an adaptation of pupils to academic standards (norms linked to the narrative genre, characteristic elements of descriptions, dialogue writing, metadiscursive comments). Other deletions modify the pupil’s referential world (textual coherence, introduction of characters, points of view). Finally, educational measures involving peer-review have been implemented in classes in order to study, on the one hand, peer advices about deletions and, on the other hand, the impact of these comments on the rewriting process.