Logo UTLN

Soutenance de thèse de Dounia NASSORI - Laboratoire LEAD



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Madame Dounia NASSORI

Doctorante au Laboratoire d’Economie Appliquée au Développement (LEAD - EA 3163) rattachée à l’école doctorale 509 « Civilisations et Sociétés euro-méditerranéennes et comparées », sous la direction de Monsieur Michel DIMOU, professeur des universités à l’Université de Toulon, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat Sciences Economiques, sur le thème suivant :

« Dynamiques urbaines et développement économique au Maroc »

Le mercredi 13 décembre 2017 à 14h00 à l’université de Toulon, campus Porte d’Italie, bâtiment FARON, salle FA 601,

devant un jury composé de :

Résumé :

Cette thèse propose d’étudier l’évolution des hiérarchies des villes et de la croissance urbaine en s’appuyant sur le cas du Maroc. Le Maroc a connu ces dernières décennies un processus d’urbanisation soutenu, tant dans les grandes villes que dans les petites et moyennes villes. D’où la nécessité de procéder à une structuration démographique urbaine primatiale qui exige une coordination entre certaines politiques économiques nationales et les politiques d’aménagement menées par les grandes métropoles afin de faire preuve d’une réelle efficacité. Une politique d’aménagement résolument tournée jusqu’ici vers la gestion de la pression urbaine dans les grandes métropoles. Ce qui a conduit par conséquent à une polarisation des activités dans quelques régions du territoire.

Ainsi, cette thèse se structure autour de trois chapitres. Le premier chapitre examine la loi rang-taille et l’apport des économistes et des géographes dans ce processus. Le second chapitre analyse les trois approches théoriques qui traitent la question de la croissance urbaine notamment les théories de la croissance aléatoire, de la croissance déterministe et l’intersection de ces deux approches dites d’hybrides. Enfin, le dernier chapitre est basé sur une étude empirique à l’échelle régionale afin de recenser les déterminants de la croissance urbaine des régions marocaine.

Le travail engagé dans cette thèse s’appuie sur des bases de données originales fournies par le Haut-Commissariat au Plan permettant de recenser la taille des agglomérations marocaines et utilise un ensemble d’instruments statistiques et économétriques. Les différents résultats obtenus s’inscrivent dans le prolongement de différentes études effectuées en sciences régionales. Ces résultats indiquent que les hiérarchies urbaines marocaines sont appelées à changer dans les décennies à venir, mais également que la croissance économique des régions du Maroc n’affecte pas immédiatement la croissance de la population urbaine.

Abstract :

This thesis proposes to study the evolution of city hierarchies and urban growth based on the case of Morocco. This country has experienced in recent decades a sustained urbanization process, both in large cities and small and medium-sized cities. Hence the need to proceed to a primatial urban demographic structure that requires coordination between certain national economic policies and planning policies carried out by major cities to be truly effective. A development policy resolutely turned so far towards the management of urban pressure in major cities. This led to a polarization of activities in some regions of the territory.

Thus, this thesis is divided into three chapters. The first chapter examines the rank-size law and the contribution of economists and geographers in this process. The second chapter analyzes the three theoretical approaches that deal with the issue of urban growth, in particular theories of random growth, deterministic growth and the intersection of these two approaches, called hybrid. Finally, the last chapter is based on an empirical study at the regional level to identify the determinants of urban growth in Moroccan regions.

The work undertaken in this thesis is based on original databases provided by the Office of the “Haut-Commissariat au Plan” to identify the size of Moroccan agglomerations and uses a set of statistical and econometric instruments. The various results obtained are a continuation of various studies carried out in regional sciences. These results indicate that Moroccan urban hierarchies are destined to change in the decades to come, but also that the economic growth of the regions of Morocco does not immediately affect the growth of the urban population.



Ecole Doctorale 509 - http://ed509.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Dounia-NASSORI-Laboratoire-LEAD.html - comweb@univ-tln.fr