05 novembre 2020 à 14h30

Le Bureau des Études Doctorales

a le plaisir de vous informer que

« Monsieur Wendzineguemlafi Dieudonné TONDE »

doctorant au Laboratoire d’Economie Appliquée au Développement (LEAD - EA 3163)

rattaché à l’école doctorale 509 « Sociétés méditerranéennes et sciences humaines »,
sous la direction de Monsieur Philippe GILLES, professeur des universités à l’université de Toulon soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention

du doctorat « Sciences économiques », sur le thème suivant :

« Conditions d’optimalité du régime de change de la zone UEMOA : un examen par l’inclusion du commerce extérieur »,

Jeudi 5 novembre 2020 à 14h30 à l’université de Toulon, Campus Porte d’Italie,
bâtiment COUDON, salle CO 315

devant un jury composé de :

Madame GIMET Céline, professeure des universités à l’I.E.P d’Aix-en-Provence, rapporteur,

Monsieur de PERETTI Christian, maître de conférences-HDR à l’Ecole centrale de Lyon, rapporteur,

Madame BERENGER Valérie, professeure des universités à l’Université de Toulon, membre titulaire,

Madame MAIGA Windkouni Haoua Eugénie, maître de conférences agrégée à l’Université Norbert Zongo au Burkina Faso, membre titulaire,

Monsieur SADNI-JALLAB Mustapha, chef de la Division de la Formation et de la Recherche, IDEP (ONU), membre titulaire,

Monsieur GILLES Philippe, professeur à l’Université de Toulon, directeur de thèse.

Résumé :

Cette thèse est une contribution à la réflexion sur l’optimalité du régime de change des pays de la zone UEMOA dans la perspective d’une adéquation de ce régime aux nouvelles vulnérabilités de la zone. En effet, l’UEMOA se caractérise par une sensible évolution de son commerce extérieur au détriment relatif de la zone Euro et en faveur de la Chine qui est désormais son deuxième principal partenaire commercial. Le chapitre I, en évaluant les effets des termes de l’échange sur la croissance économique de la zone avant et après cette diversification des principaux partenaires commerciaux pour les périodes 1981-2000 et 2001-2017, montre que cette diversification engendre une détérioration des termes de l’échange accentuant la vulnérabilité économique externe de l’UEMOA. Le chapitre II examine les effets des fluctuations du Yuan/Franc CFA sur les flux d’exportations et d’importations des pays de l’UEMOA vers la Chine sur la période 2000 à 2017. Il en résulte un impact négatif de la dépréciation du Franc cfa par rapport au Yuan sur les importations et exportations des pays de l’UEMOA. Le chapitre III propose une nouvelle disposition monétaire qui prend en compte la diversité de vulnérabilités économiques externes des pays de l’UEMOA dans le cadre d’un panier de monnaie afin d’approximer une optimalité du régime de change.

Abstract :

Optimal conditions of the exchange rate regime of the WAEMU area : an investigation by including foreign trade

This thesis is a contribution to the reflection on the optimality of the exchange rate regime of WAEMU countries with a view to adapting this regime to the new vulnerabilities of the area. Indeed, the WAEMU is characterized by a significant evolution of its foreign trade to the relative detriment of the Euro area and in favour of China, which is now its second main trading partner. Chapter I, by assessing the effects of the terms of trade on the economic growth of the area before and after this diversification of the main trading partners for the periods 1981-2000 and 2001-2017, shows that this diversification leads to a deterioration in the terms of trade, accentuating the external economic vulnerability of WAEMU. Chapter II examines the effects of Yuan/FrancCFA fluctuations on export and import flows from WAEMU countries to China over the period 2000 to 2017. As a result, the depreciation of the CFA franc against the Yuan had a negative impact on imports and exports of WAEMU countries. Chapter III proposes a new monetary arrangement that takes into account the diversity of external economic vulnerabilities of WAEMU countries within the framework of a basket of currencies in order to approximate an optimal exchange rate regime.