Soutenance de thèse de Monsieur Julien VACHEY

Le Bureau des Études Doctorales

a le plaisir de vous informer que

Monsieur Julien VACHEY

doctorant au laboratoire CDPC - Centre de Droit et Politique Comparés Jean-Claude Escarras - UMR 7318
rattaché à l’école doctorale 509 « sociétés méditerranéennes et sciences humaines »,

sous la direction de Monsieur Jean-Jacques PARDINI, professeur des universités, université de Toulon
soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat « sciences juridiques » sur le thème suivant :

« L’urgence et le contrôle juridictionnel des atteintes législatives aux droits fondamentaux
Étude de droit processuel public interne et européen »

Jeudi 16 décembre 2021 à 09h30 à la faculté de droit, salle du Conseil,

devant un jury composé de :

Monsieur BONNET Julien, professeur des universités à l’Université de Montpellier, rapporteur,

Madame CLÉMENT-WILZ Laure, professeure des universités à l’Université Paris-Est Créteil, rapporteur,

Monsieur CASU Gatien, maître de conférences à l’Université Lyon III Jean
Moulin, suffragant,

Monsieur LE BOT Olivier, professeur des universités à l’Université d’Aix-Marseille, suffragant,

Monsieur Jean-Jacques PARDINI, professeur des universités à l’Université de Toulon, directeur de thèse.

Résumé :

Dans le cadre des recours juridictionnels d’urgence de protection provisoire des droits fondamentaux et dans celui des mécanismes de renvoi préalable, l’urgence peut-elle se concilier avec le contrôle des lois ? L’étude se consacre dans un premier temps sur le contrôle des lois dans les recours d’urgence de protection provisoire des droits fondamentaux. Elle s’attache ensuite à l’analyse de la prise en compte de l’urgence dans les procédures d’examen des renvois par les juges ad quem. À l’opposé de réticences initiales, l’office du juge du provisoire s’ouvre à l’exercice du contrôle des lois. Aussi, l’on constate une sensibilité croissante des procédures de traitement des renvois aux situations urgentes d’atteintes législatives aux droits fondamentaux. En définitive, il y a lieu de soutenir la thèse selon laquelle le contentieux des lois peut non seulement s’accorder avec les situations d’urgence - nous verrons comment - mais aussi qu’il le doit - nous verrons pourquoi -.

Abstract :

The urgency and judicial review of legislative violations of fundamental rights. Study of internal and european public procedural law

Can urgency be reconciled with legislative review in the context of emergency appeals for the provisional protection of fundamental rights and in the context of pre-filing referral mechanisms ? The study first focuses on the legislative review in emergency appeals for the provisional protection of fundamental rights. It then considers how is urgency considered in the referral review procedures carried out by ad quem judges. Despite initial reluctance, the function of summary proceedings judge is opening to the exercise of legislative review. Thus, there is a growing sensitivity of the referral review procedures to urgent situations of legislative violations of fundamental rights. Eventually, there is ground for arguing that the legislative review not only can be adapted to urgent situations - we shall see how - but also must be - we shall see why.